fbpx

Au travail, comment éviter la procrastination ?

Organisation

Qui n’a jamais été confronté à une envie (un besoin ?) de procrastiner au travail ? Rassurez-vous, cet art de remettre les choses à plus tard nous touche tous à un moment ou à un autre. Comment combattre cette mauvaise habitude ? Voici quelques idées pour nous aider à y voir plus clair.

La procrastination, c’est quoi ?

La procrastination consiste à remettre sans cesse à plus tard une tâche que l’on pourrait faire tout de suite. On laisse la tâche en suspend et finalement on se décide à la faire au dernier moment, souvent dans la peine et l’urgence.

Quelles sont les causes de la procrastination ?

Tout d’abord, il y a le manque d’envie et de motivation. Mais surtout, il y a cette angoisse devant la complexité de la tâche : on ne sait pas par où commencer, tout a l’air compliqué et on attend le moment où notre esprit sera le plus disposé à y arriver… Même si ce moment ne vient parfois jamais ! La procrastination est catastrophique pour certaines personnes. Elles se retrouvent alors à devoir faire dans l’urgence un travail jugé déjà trop compliqué quand elles avaient le temps.

5 astuces pour ne plus procrastiner au travail :

D’abord, il est important d’identifier les moments où vous sentez que vous commencez à procrastiner en notant vos observations dans un carnet. En analysant les moments où vous repousser une tâche, vous allez prendre conscience des situations qui vous mettent mal à l’aise. Ainsi, la prochaine fois que vous serez confronté à ce même type de situation, vous saurez reconnaître le mal à venir… Et vous vous organiserez mieux en conséquence, nous vous le souhaitons !

  1. Faire une liste de tâches  (ou  » to do list » ) Elle nous permet de coucher sur le papier toutes les tâches et actions que nous devons effectuer et les prioriser. Ainsi, on évite de penser tout le temps à ce que l’on doit faire, de peur d’oublier. On peut donc avancer l’esprit plus tranquille ! Mais attention, pour que la liste soit efficace, il faut écrire des actions très précises.
  2. S’organiser On peut fixer des dates butoirs en face de chaque action notée sur la « to do list » ainsi qu’une estimation du temps nécessaire pour l’accomplir. On peut également prévoir par jour plusieurs tâches simples à réaliser et une tâche plus complexe qui serait la priorité du jour.
  3. Déterminer la période de la journée où l’on est le plus efficace. Que ce soit le matin, l’après-midi ou le soir, on a tous un moment dans la journée où notre concentration est optimum. Le tout est de savoir quand ! Mieux vaut donc effectuer les actions les plus importantes à ce moment-là, notamment les tâches prioritaires du jour.
  4. On commence par les tâches les plus simples. Pour décharger la « to do list » de la journée, on commencer par les actions les moins importantes et les plus faciles. Ainsi on ne perd pas de temps et on parvient à fixer notre attention pour attaquer une tâche plus complexe.
  5. Éviter de faire « plusieurs tâches à la fois ».  Le risque, lorsque l’on commence à procrastiner, est malheureusement d’accumuler un certain nombre de choses à faire… Pour éviter de vous disperser, ne céder pas à la tentation de faire plusieurs tâches à la fois. Il faut que vous restiez focalisé sur une seule tâche. Pour cela, il n’y a pas de secret : éloignez vous des distractions, de vos emails, de vos collègues… En étant pleinement concentré, vous perdrez moins de temps !

Et vous, quels sont vos remèdes imparables contre la procrastination au travail ?

Un article de la Rédac Quo Vadis

Commentaires
    Écrire un commentaire

    Ce site est protégé par reCAPTCHA et par la politique de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google : Politique de confidentialité & Conditions d'utilisation.