Rencontre avec l’illustrateur DOCTEUR PAPER

Rencontres

Illustrateur nantais, Jérôme Baillet alias Docteur Paper est passionné par les voyages et l’architecture qu’il prend plaisir à reproduire dans les moindres détails sur le papier. Nous vous invitons à découvrir son univers fascinant et dépaysant !

Quel est votre parcours Jérôme ?

Je dessine les bâtiments qui m’entourent depuis tout petit. Plus que l’architecture en elle-même c’était le fait de dessiner la ville qui me passionnait étant jeune. C’était une vraie passion !

Après le bac, j’ai étudié à la fac d’arts plastiques pendant 3 ans. Ça m’a permis de toucher un peu à tout, la sérigraphie, la vidéo, de découvrir l’infographie avec les débuts de Photoshop !

J’ai rencontré ensuite le décorateur François Cresté, avec qui j’ai travaillé plusieurs années sur la conception et la fabrication de décor de vitrines de magasins et de scénographie. J’ai appris à travailler de manière très minutieuse avec lui. Au fur et à mesure, j’ai dessiné de plus en plus petit en développant rigueur et patience.

Après avoir vécu à l’étranger (Amsterdam et Sydney) j’ai ressenti le besoin d’exprimer ma passion pour le voyage et l’architecture à travers le dessin pour garder des souvenirs des endroits où j’avais vécu. Avec ma femme nous avons décidé de quitter Paris pour nous installer à Nantes en 2010 et je me suis consacré à la reproduction des différents styles architecturaux observés lors de mes voyages et dans mon quotidien car c’est réellement cela qui me donne du plaisir et qui me caractérise !

C’est à ce moment qu’est née la marque de fabrique, l’identité et le style de Docteur Paper.

Pouvez-vous nous parler de Docteur Paper ?

Je me consacre à l’illustration depuis 7 ans maintenant, j’ai notamment développé une série nommée « Travel with me » où je représente sur le papier ma vision des villes que j’ai découvertes et aimées au cours de mes voyages ainsi que les adresses que j’ai appréciées. Il existe 20 représentations de villes à ce jour, la toute première fut Amsterdam et la dernière Tokyo ! Je vais bientôt terminer 2 nouvelles villes.

J’ai débuté une nouvelle série “les Buldingz”, il s’agit de bâtiments dessinés à l’unité. Le trait est plus libre, des petits détails humoristiques sont cachés sur les différentes façades. Ce sont des illustrations au format « cartes à jouer » qui sont proposées par paquet de 27 cartes. L’idée est que chacun constitue son illustration composée de différentes cartes et de la revoir au gré de ses envies !

Je travaille également avec différentes marques et agences, je m’amuse avec leur univers que je retranscris à travers des fresques et illustrations.

Quelles sont les villes qui vous ont particulièrement émerveillées ?

J’aime beaucoup les villes japonaises, j’ai réalisé Tokyo et Osaka et je suis en train de travailler sur Kyoto. Retranscrire ces villes est vraiment passionnant. Il y a un grand mélange architectural, on retrouve des bâtiments datant du 7ème siècle, d’autres après-guerre ou en cours de construction. Les enchevêtrements des bâtiments sont incroyables, certains se chevauchent, d’autres se superposent… L’histoire d’une ville s’inscrit dans ses murs, je trouve ça fascinant.

Pouvez-vous nous parler de votre affinité avec le papier ? Comment est-elle née ?

Le papier fait partie intégrante de mon identité, il fait partie de mon nom. Surnom que l’on me donnait à la fac parce que je passais beaucoup de temps à faire des découpes de papier au scalpel. Je découpais des bâtiments, je créais des personnages en papier à monter soi-même… Aujourd’hui, je suis plus axé illustration que découpe mais le papier reste indispensable pour moi. Je dessine toutes mes reproductions sur le papier, j’utilise beaucoup de carnets, j’en dédie un à chaque voyage. Le grain du papier est très important selon l’utilisation que j’en ai.

Cette année, nous avons le plaisir de découvrir vos créations à travers nos agendas et carnets pour la rentrée des classes et pour l’année civile. Pouvez-vous nous expliquer comment vous avez travaillé pour cette collection ?

C’était un plaisir de travailler sur cette collection et de pouvoir y associer ma série Travel With Me®. J’utilise énormément de carnets pour mes croquis de voyages ou pour mes notes donc c’était intéressant de pouvoir apposer mes illustrations de villes directement sur la couverture et de donner envie de voyager sur un support différent. J’ai adapté 4 villes tirées des illustrations de ma série : Amsterdam, Paris, Montréal et Barcelone, des villes que j’ai particulièrement appréciées et que je ne me lasse toujours pas de redessiner !
Quo Vadis est une marque référence dans la papeterie et en plus locale, ce qui compte pour moi, j’ai eu également l’occasion de visiter l’entrepôt à Carquefou et pouvoir voir comment tout est fabriqué.

Plutôt agenda papier ou digital ?

Agenda papier ! J’adore prendre des notes, j’ai vraiment le reflexe « papier ». J’ai essayé de noter des choses sur mon téléphone mais je ne pense pas à les consulter ensuite. J’ai un grand calendrier dans mon atelier sur lequel j’annote toute sorte de choses.

Où peut-on vous retrouver prochainement ?

Mon expo « Le Grand Tour » présentant mes illustrations à travers « un grand tour du monde en papier » est prolongée jusqu’au 30 août, elle a lieu à la galerie Tema.archi dans le 15ème arrondissement à Paris.

J’ai participé au Art Camp début juillet, événement au cours duquel différents artistes réalisent leurs créations en live pendant une semaine. Une expo des œuvres est proposée en ce moment dans le sud de la France et elle sera à Paris courant 2020. Plus d’infos sur mes réseaux sociaux.

Je prépare deux expos, une à Nantes et une à Bruxelles, elles seront proposées à l’automne. Infos à venir sur les réseaux sociaux !

***

En ce moment sur le compte Instagram de Quo Vadis :

Participez au jeu-concours DOCTEUR PAPER afin de tenter de gagner votre agenda pour la rentrée !

Rendez-vous ici !

 

Commentaires
    Écrire un commentaire

    Ce site est protégé par reCAPTCHA et par la politique de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google : Politique de confidentialité & Conditions d'utilisation.