Rencontre avec Cécile Reboul, fondatrice de l’association SKIN

Actualités
Association SKIN

A l’occasion d’Octobre Rose, nous avons eu le plaisir de poser quelques questions à Cécile Reboul, la fondatrice de l’association SKIN.

SKIN est une association Loi 1901 qui aide les femmes touchées par le cancer à se reconstruire au moyen de l’Art et du sport. Avec l’association, des binômes femme-artiste ou femme-sportif naissent pour créer ensemble des œuvres et performances artistiques/sportives. Celles-ci sont ensuite restituées dans des lieux prestigieux en France, en Belgique ou au Québec.

Octobre Rose

Quelle est la genèse de l’association SKIN ?

Il y a quelques années, j’ai eu un cancer du sein et vécu une double mastectomie. Pendant la période de médicalisation, nous sommes très bien accompagnées par le corps médical et par nos proches. On suit les soins avec rigueur et tout se déroule de façon structurée. Mais à la suite des soins, vous vous retrouvez seule face à vous-même. Vous réalisez la violence des choses, de ce qui vient de vous arriver… Vous n’êtes définitivement plus la même et vous n’osez pas vous l’avouer, encore moins l’avouer aux autres. On prend un temps fou à digérer tout cela, on se retranche. On parle beaucoup aujourd’hui du retour au travail après le cancer, mais parlons d’abord d’un retour à soi avant de pouvoir affronter les autres. Il faut déjà s’affronter soi, se consoler, savoir qu’on veut guérir et se réparer… J’ai eu la chance de croiser sur mon chemin de vie une photographe avec qui j’avais au départ le souhait de créer un livre… Puis de fil en aiguille, nous avons fait des photos ensemble. Cela a été une révélation. Ce travail artistique, cette mise à distance de l’image, m’a permis de me redéfinir, de retrouver ma féminité à travers une démarche créative. C’est à partir de là que je me suis dit que ce que je venais de traverser allait me servir pour aider les autres. SKIN était née.

 

Logo association SKIN

Pourquoi le nom SKIN ?

SKIN, c’est le mot « peau » en anglais. La peau est l’organe le plus grand du corps mais elle est surtout le signe de votre histoire à travers les cicatrices qu’elle porte. Les cicatrices sont comme notre mémoire, elles sont les repères du temps passé. La peau est aussi cet organe prodigieux qui se régénère le plus vite. Alors l’association SKIN, c’est l’image d’une réinvention, d’une cicatrisation psychique et émotionnelle. Ce que les Anglais appellent « emotional healing« . A travers ce nom, nous souhaitons montrer que la rencontre avec l’artiste ou le sportif permet de naître à soi-même, une nouvelle fois. C’est un cheminement. SKIN, c’est l’histoire d’une mue réussie.

Que fait l’association ?

Nous sommes 7 au sein de l’association. Nous mettons en relation des artistes ou sportifs avec des femmes atteintes du cancer. Chaque artiste ou sportif donne de son temps et de son savoir-faire pour aider la femme à se projeter, à réaliser une œuvre ou une performance. C’est un cercle vertueux car dans le binôme, chacun se nourrit de l’univers de l’autre. Le travail artistique qui naît de cette relation permet aux patientes de déposer leurs émotions, de sortir de la solitude, de se resocialiser, de prendre du plaisir et le temps nécessaire pour aller mieux. Quand les mots ne suffisent plus, la créativité, le dépassement de soi permettent de libérer les émotions pour se ré-inventer…

Comment se passent les rencontres artistes-femmes ou sportifs-femmes ?

Nous créons les binômes en fonction des demandes, des hôpitaux aussi et bien sûr des porteurs de projets. Nous provoquons les rencontres. Pour les binômes, c’est une expérience de liberté qui dure plusieurs mois. A l’issue de cette année de collaboration, les prestations d’arts vivants sont restituées dans des lieux prestigieux puis photographiées pour être affichées dans les hôpitaux comme une exposition symbolique. Ainsi, les femmes qui ont vécu l’après-cancer « passent le relais » à d’autres qui commencent leurs traitements : ces photos sont le témoin de leur mue.

Evenement SKIN à Paris

Photographie de la représentation des binômes face à un théâtre de 450 spectateurs. Un bel exemple de dépassement de soi !

 

Quelles sont les disciplines que les femmes SKIN peuvent expérimenter avec les artistes ou sportifs ?

Tout est possible en fonction des demandes ! Jusqu’à présent, les disciplines explorées sont : la danse, le chant opéra lyrique, le théâtre, l’écriture, le stylisme, la peinture, la photographie, le parfum, le chocolat, le dessin, la sculpture, la vidéo, la joaillerie, le saut en parachute ou le rallye automobile…

Avez-vous un exemple de binôme SKIN particulièrement marquant ?

Tous les binômes sont de beaux exemples de rencontres. Je me souviens particulièrement d’une jeune femme qui était en colère à cause de sa maladie. Elle avait confié « j’aimerais qu’on me fasse danser mon cancer ». Nous lui avons permis de rencontrer une chorégraphe. Ensemble elles ont élaboré et interprété une chorégraphie pour Octobre Rose, puis, bien après l’aventure Skin, ont continué à la produire dans des hôpitaux en Bretagne.

Comment peut-on vous aider, faire un don ou s’engager ?

La récolte de fonds nous permet de faire connaître les enjeux personnels et sociétaux de l’après-cancer… Nous souhaitons toucher un public toujours plus large. Pour nous aider, vous pouvez vous rendre sur notre site internet, il y a deux boutons en haut à gauche de l’écran (« Faire un don » ou « Adhérer à Skin »).

Quelles sont les actualités de l’agenda de l’association pour les mois à venir et pour 2020 ?

Comme chaque année, nous organisons un spectacle humoristique, dans lequel les binômes artistes-femmes jouent des sketchs écrits de leur plume. Cette année, rendez-vous le lundi 14 Octobre au Grand Point Virgule à Paris. 17 femmes SKIN et une pléiade d’humoristes et comédiens seront présents pendant la soirée : Isabelle Vitari, Alexandra Pizzagali, Thierry Samitier, Les Jumeaux, Cathy Chabot, Ariane Seguillon, Caroline Gaget, Alexandra, et des invités tels que Mathieu Madenian, Alex Jaffray… Parrain de la soirée, le comédien et humoriste Booder fera l’honneur de sa présence aux côtés des femmes Skin. Pour réserver votre place, c’est par ici.

Spetacle "Le salon de coiffure" Octobre 2019 au Grand point virgule

Dans le même temps, les œuvres réalisées par les femmes SKIN seront exposées au Centre Mongallet dans le 12ème à Paris du 5 Octobre au 3 novembre.

En ce moment également, et pour la deuxième année consécutive, nous nous associons à Monoprix et Quo Vadis jusqu’à la fin de l’année. Dès à présent, rendez-vous dans l’un des 120 magasins participants à l’opération pour vous munir de votre agenda 2020 porteur de l’offre ! 2€ seront reversés à Skin pour chaque agenda vendu.

En mai 2020, c’est aussi le retour du Rallye des Amazones ! C’est un défi de générosité pour les amateurs de belles mécaniques… N’hésitez pas à nous suivre sur Facebook pour suivre le lancement des inscriptions.

En Octobre 2020, nous lancerons une vente aux enchères.

Enfin, toute l’année, nous organisons des ateliers collectifs, des visites culturelles, des sorties au théâtre… pour les femmes traversant l’après-cancer afin de ne plus être dans la solitude !

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site de l’association SKIN.

 

Commentaires
    Écrire un commentaire

    Ce site est protégé par reCAPTCHA et par la politique de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google : Politique de confidentialité & Conditions d'utilisation.