fbpx

Le carnet de gratitude

Inspirations
Article carnet de gratitudes - Quo Vadis

Inspirée de la psychologie positive, le carnet de gratitude permettrait de réduire stress et anxiété. En d’autres mots : voir le verre à moitié plein et se concentrer sur le positif de sa vie permet de vivre une vie plus sereine et plus heureuse.

Et ça, ce n’est pas nous qui le disons, mais une étude d’Emmons & Mc Cullough de l’Université de Californie, menée en 2003. Selon cette étude, les personnes qui prennent l’habitude de tenir un carnet de gratitude sont en meilleure forme physique, plus optimistes, plus vigilantes, plus enthousiastes, plus déterminées et donc plus susceptibles d’atteindre leurs objectifs que les autres. Enfin, last but not least, ce rituel quotidien développerait l’altruisme.

Alors, comment s’y mettre ?

1ère étape : choisir son carnet

Qu’il soit petit ou grand, classique ou extravagant, ligné ou à points… Il doit surtout vous correspondre. Vous devez avoir envie de l’ouvrir chaque jour pour y noter vos gratitudes.  On choisit donc un carnet qui parle à notre cœur et que l’on sera ravi de retrouver chaque jour.

Ensuite, en fonction de votre personnalité, choisissez une mise en page intérieure qui vous permettra de vous exprimer pleinement. Pages blanches, à points, lignées… Optez pour une mise en page qui laisse place votre créativité. Plutôt écrivain ? Choisissez les pages lignées. Plutôt artiste ? Adoptez les pages à points ou vierges. Pour notre article, nous avons tranché pour un entre-deux : notre carnet Nova à pages lignées et à points.

Notre Life Journal 3 Years peut aussi être le parfait carnet de gratitude. Ses pages perpétuelles avec la date à compléter permettent de respecter votre rituel quotidiennement et de vous repérer facilement dans les dates. Le fait qu’il consigne trois années de vie a l’intérêt de réaliser le progrès réalisé d’année en année et de revenir sur les bons moments passés un an avant.

Article Quo Vadis - carnet de gratitudes carnet Nova et Life Journal 3 Years

2ème étape : choisir ce que vous allez écrire

Se fixer des lignes directrices incite à se lancer. L’angoisse de la page blanche n’est pas réservée aux écrivains confirmés ! Avoir trop de liberté dans ce que l’on va écrire peut bloquer la créativité. Quelques lignes directrices vous permettront de retrouver votre muse. Et ces lignes peuvent bouger au fur et à mesure que vous vous rôderez à l’exercice. Cela doit rester une inspiration et non un cadre trop rigide.

L’important est de rester positif. Classiquement, le carnet de gratitude doit vous permettre de « dire merci » pour ce qui a été bénéfique dans votre journée. Merci à qui ? A la vie, à votre famille, à vos amis, à vous-même, pour vous avoir donné l’opportunité de ressentir de la joie, quelle qu’elle soit.

Voici quelques titres que vous pourrez inscrire chaque jour pour vous donner de l’inspiration (un seul, plusieurs, ou tous, à vous de choisir selon les jours) :

  • Merci à …. pour …. :
  • La bonne surprise de la journée :
  • L’émotion du jour :
  • La bonne action du jour :
  • Le succès du jour :
  • La citation du jour :

Article carnet de gratitudes - Quo Vadis

Qu’il s’agisse de vos mots ou d’une citation, l’important est de refléter vos « bonnes émotions » de la journée. De garder une trace de tout ce qui a été positif. De la bonne odeur de café dans la cuisine le matin, aux sourires de vos enfants, en passant par les félicitations obtenues au travail ou votre reconnaissance envers vous-même pour avoir enfin lâcher prise sur tel ou tel sujet… Tout ce qui vous apporte de la joie et vous donne une meilleure vision de votre vie et de vous-même est bon à noter.

N’ayez jamais peur des regards extérieurs, c’est une des règles du carnet de gratitude : vous en êtes le seul lecteur.

3ème étape : adopter cette habitude

Maintenir un rituel, ne serait-ce que 5 minutes par jour, n’est pas chose aisée. On dit qu’un rituel devient une habitude au bout de 30 jours. Pour persévérer, rien de mieux qu’un tracker en début de mois pour vous motiver. Remplir ce petit repère de votre progression chaque jour vous permettra, au moins au début, de garder la motivation et l’envie en constatant vos progrès.

4ème étape : relire votre carnet

A chaque coup de mou, à chaque obstacle dans votre vie personnelle comme professionnelle, l’allié indispensable pour vous rebooster sera votre carnet de gratitude. Vous n’imaginez pas à quel point relire vos succès, vos bonnes actions, vos petits bonheurs du quotidien aura le pouvoir de vous faire remonter la pente !

Alors, vous commencez quand ?

Commentaires
    Écrire un commentaire

    Ce site est protégé par reCAPTCHA et par la politique de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google : Politique de confidentialité & Conditions d'utilisation.