Bullet Journal Miniature : 10 modèles de pages

Organisation

Trop grand et un peu trop lourd pour être emporté partout… Pourquoi se limiter à un format A5 pour réaliser un bullet journal ? Car si les carnets A5 à points sont de loin les plus populaires, tous les types de carnets peuvent facilement se transposer en bullet journal !

Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir un bullet journal miniature réalisé dans un carnet au format A6.

Au-delà du look parfait du carnet Quo Vadis x Papier Tigre, le format mini offre l’avantage d’être facilement transportable. Ce bullet journal A6 se glisse sans problème dans les sacs de toutes les tailles et même dans les poches des manteaux. C’est ainsi l’assurance d’avoir toujours sur soi son agenda et de pouvoir, en toutes circonstances, noter les idées de génie qui nous traversent l’esprit.

Comme dans un bullet journal classique, le bullet journal A6 autorise un nombre important de mises en pages pour répondre à tous les besoins. Du planning annuel (future log) aux listes de tâches quotidiennes (daily log), voici 10 idées de pages pour votre bullet journal miniature !

Planning annuel

Il est possible de s’organiser sur les mois à venir de bien des manières grâce à ce que l’on appelle le future log ou planning annuel. Ce dernier peut être présenté de plusieurs façons : classique horizontale comme dans le système du bullet journal ou encore sous forme de Calendex.

Planning annuel classique

Un future log classique dans un bullet journal A6 est envisageable mais il y aura forcément un peu moins de place pour noter les évènements. Ici, la double page est séparée en 4 sections verticales. Pour chaque mois, un mini calendrier permet de se repérer. L’espace libre au-dessous de chaque calendrier miniature permet de noter les événements à venir.

La “méthode Alastair”

Si vous avez peur de manquer de place avec la version classique du future log, vous pouvez avoir recours à la méthode Alastair pour planifier vos événements futurs.

Le principe ? A la place de l’habituel calendrier, les événements sont plutôt notés dans un tableau. Chaque petite colonne correspond à un mois de l’année. Pour noter un événement ou un rendez-vous, il suffit de noter le jour de l’événement dans la colonne du mois correspondant, et d’indiquer la nature du rendez-vous dans la colonne la plus large.

La méthode Alastair est particulièrement adaptée au bullet journal miniature. Elle permet d’enregistrer un grand nombre d’événements sur de longues périodes, tout en utilisant très peu de place.

Planning mensuel

Il existe autant de monthly log (planning mensuels) que de future log ! Encore une fois, il n’est pas difficile d’adapter la plupart de ces plannings à un bullet journal miniature.

Le format A6, même s’il peut sembler petit de prime abord, peut en réalité contenir sans problème votre calendrier et vos listes de tâches mensuelles.

Planning mensuel version bullet journal

La technique du bullet journal présentée par Ryder Carroll propose un format de planning mensuel sous la forme d’un calendrier vertical.

Si le format A6 ne permet pas de faire tenir 31 jours sur une colonne, on peut parfaitement adapter cette version classique du planning mensuel à un carnet petit format.

Calendrier classique

Si vous préférez les modèles classiques de calendrier avec des cases, aucun problème ! Moyennant quelques ajustements, vous pourrez faire tenir sur la double page à la fois un calendrier, une liste de tâche ou des trackers.

Ce type de planning mensuel présente cependant le désavantage de n’offrir que peu de place pour noter vos événements et rendez-vous.

Planning hebdomadaire

À l’origine, le système du bullet journal n’intègre pas de planning hebdomadaire. Cependant, de nombreux adeptes du journaling utilisent ce type de page (« weekly log »)

On y note généralement les événements et rendez-vous pour la semaine, mais aussi une liste de tâches, différents trackers permettant de faire le suivi de ses routines et habitudes… Le modèle de page s’adapte en fonction des besoins de l’utilisateur.

Voici deux exemples de plannings hebdomadaires dans un bullet journal A6. Dans le premier modèle (ci-dessus), la page se divise en deux. La partie haute de la page est un planning sur 7 jours. Il peut être utilisé pour noter les événements, mais aussi les menus de la semaine ou écrire quelques souvenirs pour chaque jour. Le reste de la page peut être consacrée à une grande liste de tâches, des notes, ou bien les plannings quotidiens de la semaine.

Le deuxième modèle est séparé en 3 sections : en haut, un mini calendrier pour noter les événements, la liste des tâches de la semaine et enfin un espace pour des trackers par exemple.

Planning quotidien

C’est sans doute la partie du bullet journal qui offre le plus de liberté. Il existe probablement presque autant de modèle de planning quotidien (« daily log ») que d’adeptes du bullet journal. Il est donc assez simple d’aller piocher l’inspiration dans d’autres carnets et d’imaginer sa propre mise en page en l’adaptant au carnet A6.

Il est possible de consacrer une page entière pour un jour donné, comme sur l’exemple présenté ci-dessous. Cela permet d’avoir de l’espace pour de longues listes de tâches et éventuellement d’aller au-delà de la simple to-do list en ajoutant d’autres éléments à vos plannings quotidiens (food log, trackers, journal de gratitude…).

Exemple de planning quotidien inspiré de @honeyrozes. La barre verticale permet d’utiliser la méthode du time blocking.

On peut aussi imaginer des plannings quotidiens divisés en deux, comme sur le deuxième exemple. Cela permet de séparer les tâches de la vie professionnelle des tâches personnelles. Ou bien de ménager un espace pour noter les rendez-vous de la journée en les séparant de la liste de tâches à réaliser. Dans cet exemple très minimaliste, la taille de l’espace consacré à chaque jour varie en fonction de la longueur des événements et tâches de la journée.

Collections

Les collections sont l’un des avantages majeur du bullet journal par rapport à n’importe quel autre système d’organisation. Elles permettent de rassembler des notes, des listes spécifiques et toute information que vous souhaiteriez conserver dans votre journal.

Dans un carnet A6, ces collections peuvent aisément s’étaler sur plusieurs pages. Les pages se remplissent ainsi plus rapidement que dans un carnet classique. Il peut donc devenir intéressant d’utiliser un carnet séparé pour les collections que vous souhaitez utiliser sur le long terme. Voici deux exemples pour vous permettre de garder vos collections « classiques » avec les contraintes de taille du bullet journal A6.

Page de suivi des dépenses et collection “Lecture” dans un bullet journal A6. La double page de la collection “Lecture” est inspirée de @sunshineandstationery

Le bullet journal miniature a de nombreux avantages, et un grand nombre d’utilisateurs du système créé par Ryder Carroll adoptent des carnets plus petits pour s’organiser. Il est d’ailleurs assez facile de trouver l’inspiration sur Pinterest ou Instagram. Changer de format est aussi une (bonne) excuse pour s’offrir un nouveau carnet et imaginer de nouvelles mises en page !

 

Un article de Claire du blog Minimal Plan

Commentaires
    Écrire un commentaire

    Ce site est protégé par reCAPTCHA et par la politique de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google : Politique de confidentialité & Conditions d'utilisation.